Thème « Bioénergie : du métabolisme à la biomasse et la géopolitique »

Résumé

Les différentes formes de l'énergie et les questions liées à la puissance disponible sont des déterminants majeurs de l'évolution et du développement des organismes vivants. Pourtant ces aspects sont sous-représentés dans les travaux académiques portant sur la biologie et même sur l'économie liée à la biomasse. On tentera ici d'en illustrer diverses facettes complémentaires.

Intervenants

1 ère partie : Thomas Lecuit (biologiste, IBDM et Collège de France)

2 éme partie : Gwenaël Ruprich-Robert (biologiste, LIED)

3 éme partie : Benoit Daviron (économiste, CIRAD)

Débat final : Animé par Elisa Grandi (historienne, LIED) et Christophe Goupil (physicien, LIED)

 

Videos

 

 

 

 

 


Thème « Matériaux pour l’énergie et géopolitique »

Résumé

Avec la transition énergétique, la géopolitique de l’énergie change dans sa géographie mais pas dans son principe. La question centrale, à savoir qui possède les ressources, ne fait que se déplacer des stocks fossiles aux matériaux miniers nécessaires à la mise en œuvre des moyens de captation et de stockage d’énergies renouvelables. Ce séminaire portera sur l’organisation de la course aux minerais et l’émergence des territoires-acteurs de la géopolitique minière.

Intervenants

1 ère partie : Isabelle Duhamel-Achin (Géologue, BRGM)

2 éme partie : Florian Vidal (Politiste, IFRI et LIED, Université Paris Diderot)

3 éme partie : Sébastien Velut (Géographe, Institut des Hautes Etudes de l’Amérique Latine, Sorbonne Nouvelle)

Débat final : Animé par  Cécilia Bobée (Géographe, LIED) et José Halloy (Physicien, LIED)

Videos


Thème « Les joies de la contrainte ? »

Séminaire thématique du mardi 28 janvier 2020

Résumé

Nous organisons nos vies dans une illusion d’infinitude des ressources, largement bâtie sur l’exploitation d’énergies fossiles. Quant à eux, les écosystèmes naturels ont fait preuve de durabilité à l’échelle des milliards d’années car ils fonctionnent sous contrainte de finitude
des ressources et de flux d’énergie photosynthétique. Si l’on peut espérer qu’une humanité durable puisse exister, ne devrait-on pas aussi faire l’éloge des contraintes qui sont en grande partie dures et que nous ne décidons pas ? Ce séminaire vise à illustrer la manière dont les contraintes physiques et biophysiques pilotent le couplage entre matières et énergie dans le monde et caractériser des possibilités socio-psychiques ou imaginées pour un monde durable.

Intervenants

1ère partie : Christophe GOUPIL (Physicien, LIED, Université de Paris Diderot)

2ème partie : Roland LEHOUCQ (Astrophysicien, LCEG, CEA)

3 ème partie : Sophie de MIJOLLA-MELLOR (Psychanalyste et philosophe, Laboratoire de Psychanalyse, CRPMS, Université de Paris Diderot)

Débat : Animé par  Florence Leclerc (Biologiste, LIED) et Sabina Issehnane (Economiste, LIED)

Videos


Thème : « Climat et biodiversité, modélisation et incertitudes »

Séminaire thématique du mardi 15 janvier 2019

Résumé

L’opportunité unique qu’apporte la démarche scientifique à nos sociétés de comprendre leur environnement et d’emprunter des trajectoires durables est actuellement largement neutralisée par l’inertie socioéconomique, voire le laxisme  politique vis-à-vis du changement climatique. Ce constat ne doit pas figer la recherche mais bien l’inciter à renforcer la connaissance, l’éthique scientifique et la communication commandant d’interroger sans cesse les causes d’erreur potentielles, et les possibles angles morts.

En tout cas, malgré les approximations sur les phénomènes physiques et les incertitudes face à la complexité de la biogéochimie planétaire, les modèles climatiques ont réussi à convaincre de l’urgence d’agir. Quelle est la Physique embarquée dans ces modèles pour gérer la complexité des rétroactions entre climat et Biosphère ? Comment la connaissance de l’écologie utilise-t-elle et nourrit-elle la compréhension du futur climatique ? Comment d’autres modélisations à l’interface entre ressources et prospérité humaine pourraient-elles s’en inspirer ?

Intervenants

1ère partie : Hervé Le Treut (Physicien et Climatologue, Directeur de l’Institut Pierre-Simon-Laplace, Paris, Sorbonne Université)

2ème partie : Luc Abbadie (Écologue, directeur de l’IEES, Paris, Sorbonne Université)

3ème partie : Débat

Videos


Thème « Les déchets au secours des sols agricoles ? »

Séminaire thématique du mardi 18 Décembre 2018

Résumé

Les sols agricoles sont en danger à l'échelle mondiale et le cycle des nutriments est très perturbé alors même qu’il est attendu de l’agriculture de contribuer, en plus de l’alimentation, à la bioénergie de substitution aux énergies fossiles dans le cadre de la transition énergétique. Face à cela, le retour au sol des déchets selon les principes de l'économie circulaire permettrait d'endiguer en partie les problématiques des sols agricoles. Ce retour au sol pourrait se faire conjointement avec la réduction des engrais chimiques, consommateurs d'énergies fossiles et avec le développement de la méthanisation agricole, qui rend possible la production d'énergie et de digestat, épandable sur les sols. Mais ce retour au sol soulève une multitude d'enjeux : innocuité des déchets, faisabilité juridique, constitution de filières, acceptabilité, concurrence avec les engrais chimiques... Ce séminaire vise à présenter et discuter ces enjeux en posant la question suivante : l'avenir des sols agricoles dans un contexte de transition énergétique passera-t-il par la valorisation des déchets ?

Intervenants

1ère partie : Christian Walter (Pédologue, Agrocampus Ouest)

2ème partie : Sabine Houot (Ingénieur agronome, INRA)

3ème partie : Alexandra Langlais (Juriste, Université Rennes 1)

Videos


Thème « La finance et le risque d’effondrement systémique »

Séminaire thématique du mardi 16 Octobre 2018

Résumé

La non-prise en compte des contraintes physiques dans l’économie moderne est une source d’inquiétude quant à la capacité de gouvernance et de financement de la transition énergétique. Ce séminaire vise à éclairer les mécanismes financiers qui tiennent nos sociétés en marche et qui sont potentiellement impliqués dans un risque d’effondrement systémique. Comment peut-on saisir ce risque et que peut-on tirer de l’analyse d’un cas historique majeur d’évitement de l’effondrement de la société Européenne ?

Intervenants

Mathieu Arnoux (Historien, LIED)

Gaël Giraud (Économiste en chef, Agence Française du Développement, Chaire Énergie et Prospérité, CNRS, École des Ponts Paris Tech’)

Videos


Thème « La finance peut-elle travailler pour la transition énergétique ? »

Séminaire du mardi 25 septembre 2018

Résumé

On estime que la transition énergétique à l’échelle de la planète, rendue nécessaire par le défi climatique et la finitude des réserves fossiles, coûtera entre un et deux ans de PIB. Qu’est-ce que cela signifie pour l’économie mondiale réelle et pour la dette ? Comment peut-on concrètement financer la transition ? Si l’on suppose que le financement est envisageable d’un point de vue comptable, quels obstacles sociopolitiques et psychologiques doit-on surmonter ?

Intervenants

  • Mireille Martini (Économiste, Finance Watch)
  • Nicolas Bouleau (Mathématicien, essayiste, École des Ponts Paris Tech’)
  • Gaël Giraud (Économiste en chef, Agence Française du Développement, Chaire Énergie et Prospérité, CNRS, École des Ponts Paris Tech’)

Vidéo


Thème « Effondrement, déclin ou catastrophologie ? : théories sur les risques et l’avenir des sociétés »

Séminaire du mardi 19 juin 2018

Résumé

Alors que le rythme d’accumulation des gaz à effet de serre dans l’atmosphère dépasse celui du scénario le plus pessimiste du GIEC, l’humanité se confronte en plus du dérèglement climatique à de nombreux autres défis de gestion des ressources critiques recouvrant des risques de défaut systémique. Sommes-nous à l’aube d’un basculement, suivant le titre français de « World On The Edge », best-seller de Lester R. Brown paru en 2011 ? Ce séminaire exposera les connaissances pratiques et théoriques sur l’effondrement des sociétés, sujet passionnant et potentiellement anxiogène sur lequel de nombreux chercheurs d’horizons variés se sont penchés.

Intervenants

  • Emmanuel Prados (STEEP, INRIA, Grenoble)
  • Grégoire Chambaz (prospective stratégique, Haute École de Gestion, Genève)
  • Pierre-Yves Longaretti (STEEP, INRIA, Grenoble)

Video