Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Thème «Ville et énergie : habitat, transport, inégalités »

mai 28 @ 14 h 00 min - 17 h 30 min CEST

Gratuit

SÉMINAIRE THÉMATIQUE LIED

Thème «Ville et énergie : habitat, transport, inégalités »

Mardi 28 mai 2019 de 14h à 17h30, salle 454 A du bâtiment Condorcet de Paris-Diderot, 4 rue
Elsa Morante, 75013 Paris.

Accès libre.

Un café d’accueil sera servi à partir de 13h30

Maitriser la consommation d’énergie en Ville serait un grand pas en avant pour réussir la transition énergétique. Si la plupart des villes du Vieux Monde ont émergé au sein des régimes antérieurs d’énergies renouvelables, leur organisation spatiale a été systématiquement modifiée par le régime d’énergies fossiles. Aussi, à tissu urbain constant, les pratiques et normes sociales sont déterminantes de la consommation d’énergie et ont joué un rôle majeur dans l’augmentation connue au XXe siècle. Quelles innovations  sociotechniques pourraient contribuer à concilier le régime énergétique urbain avec la transition énergétique et quels pourraient en être les effets sur les inégalités spatiales ? Quels sont les possibilités réelles d’efficacité énergétique pour l’habitat et l’urbanisme ?

14h Jean-Pierre Levy (Géographe, chercheur CNRS membre du LATTS) et Caroline Gallez (Sociologue, chercheuse membre du LVMT, IFSTTAR)

Titre : Mobilités et aménagement urbain face aux enjeux de la transition énergétique. Limites et paradoxes de l’action publique

Cette présentation s’appuie sur les réflexions développées dans le cadre du projet ANR VITE (Villes et Transitions Énergétiques), appliqué à la région Ile-de-France. Elle interroge les marges de manœuvre des politiques urbaines face aux enjeux de la transition énergétique sous trois angles complémentaires : une évaluation des impacts prévisibles des politiques de transport, d’aménagement et de logement inscrites dans les documents stratégiques de la Région ; une analyse des impacts passés de ces politiques en termes de dynamiques d’urbanisation, d’organisation socio-spatiale et de dépendance à la mobilité ; une réflexion sur la nécessité d’une approche intégrée des enjeux environnementaux et sociaux de la régulation des mobilités urbaines, comme préalable à toute stratégie volontariste en faveur d’une transition écologique, sociale et solidaire.

14h40 Yann Leroy (Ingénieur, Laboratoire Génie Industriel, Centrale-Supélec)

Titre : Cadre de modélisation basé sur l’activité pour la quantification des consommations énergétiques des occupants d’un bâtiment résidentiel

Le bâtiment résidentiel est un des principaux consommateurs d’énergie et une source de pollution à l’échelle mondiale. La transition vers la construction de bâtiments moins énergivores améliore grandement la performance des nouveaux bâtiments. Dans les bâtiments dits durables, les consommations électrodomestiques issues de l’interaction entre les occupants et les équipements deviennent un poste majeur de consommation difficile à prédire de manière robuste. En effet, les outils de simulation (STD), ne prennent généralement en compte que des profils moyens de comportement d’usage au travers de profils de consommations prédéfinis. Dans ce contexte, il devient nécessaire de développer de nouvelles méthodes de calculs plus précises afin de
caractériser et prédire au mieux l’influence des comportements des usagers sur la performance des bâtiments. Nous proposons un cadre de modélisation des
consommations électrodomestiques des occupants. La consommation énergétique est quantifiée par activité domestique et ce en fonction des attributs économiques et sociodémographiques du foyer. L’agrégation des consommations inhérentes à chaque activité nous fournit une estimation relativement précise de la consommation électrique du foyer par jour, mois et année.

15h20 Pause

15h40 Lydie Laigle (Sociologue, chercheuse au CSTB)

Titre : Les maisons à énergie positive : quels chemins de transition sociotechnique, pour quels usages et profils d’habitants ?

Cette communication présente les premiers enseignements tirés d’une recherche-action exploratoire portant sur la construction d’une quinzaine de maisons à énergie positive en France. L’ADEME a apporté son soutien à ce projet de recherche-expérimentation intitulé COMEPOS (COnsortium pour les Maisons à Energie POSitive composé du CEA, CSTB, Ecole des Mines, et des constructeurs…). L’analyse sociologique effectuée vise à comprendre quels sont les chemins de transition sociotechnique empruntés par les constructeurs et de quelles manières conditionnent-
ils les usages et les pratiques d’habiter ? Comment les habitants s’approprient les changements dans le cadre bâti et les dispositifs techniques installés : panneaux solaires et photovoltaïques, pompes à chaleur, batterie, système de commande et suivi à distance… ? Comment ils en perçoivent les apports et les contraintes, du point de vue des interactions qu’ils entretiennent au milieu habité (domestique, urbain, climat) ?

16h20 Débat final. Catherine Mering (Géographe, LIED) et Martin Hendel (Physicien, LIED).

Détails

Date :
mai 28
Heure :
14 h 00 min - 17 h 30 min
Prix :
Gratuit
Catégorie d’Évènement:

Organisateurs

Petros Chatzimpiros
Hervé Bercegol

Lieu

Bâtiment Condorcet, salle 454 A